Filtres à charbon actif

La filtration sur charbon actif consiste à emprisonner des molécules de gaz ou de vapeurs dans les cavités (micropores, macropores, mesopores) naturelles du charbon activé (ayant subi un traitement thermique) ce traitement permet d’en améliorer la surface spécifique (porosité). Les performances du charbon actif peuvent être améliorées pour pouvoir agir sur d’autres molécules pour ce faire il est imprégné de divers sels de manière couvrir un spectre plus large et piéger de nombreuses molécules. En combinant plusieurs charbons ayant subis divers imprégnations il est possible de traiter des pollutions complexes.

structure-charbon-actif.docx